Code de conduite des médias sur site

Tous les représentants des médias doivent obtenir une accréditation en s’inscrivant auprès du département des Affaires Publiques (Public Affairs) de l’American Battle Monuments Commission (ABMC) via son site internet www.abmc.gov/press/media-credentials-request. Les médias doivent respecter le code de conduite ci-dessous pour pouvoir être accrédités. Veuillez s’il vous plait vous munir d’une pièce d’identité avec photo valide et émise par une agence ou un gouvernement, ou d’un permis de conduire valide afin de pouvoir retirer votre accréditation au Cimetière Américain de Normandie (Normandy American Cemetery, NOAC) du 2 au 5 juin 2019.

Tous les représentants des médias, véhicules, et équipements seront soumis à des contrôles afin d’assurer la sécurité de tous les participants. Ces contrôles sont définis par les organismes de sécurité des États-Unis et du pays hôte. Les horaires d'arrivée, le pointage, l'escorte des médias et les zones réservées aux médias peuvent être dictés par ces exigences de sécurité.

Les représentants des médias devront respecter les zones de stationnement désignées pour les camions-satellites/camions de production pour le direct, de même que les restrictions de stationnement et/ou autres moyens de transport requis pour l'événement.

Pour des raisons de sécurité, les prises de vues et tournages par drone ne seront pas autorisés pendant les horaires d'ouverture du cimetière, du 2 au 4 juin inclus, et strictement interdits du 5 au 7 juin 2019 inclus.

Les représentants des médias souhaitant réaliser des interviews avec des membres du gouvernement des États-Unis, d’un gouvernement étranger, ou du personnel militaire doivent faire leur demande auprès du Centre Commun d’Information - (Joint Information Center, ou JIC) du Cimetière Américain de Normandie et seront escortés/accompagnés par des représentants des affaires publiques lors de ces interviews.

Compte tenu du volume potentiel d'intérêt médiatique et des contraintes d'espace, une transmission vidéo commune pourra s’avérer nécessaire. Les responsables médias au sein de l’ABMC détermineront si nécessaire, les groupes de médias, y compris les représentants de la télévision, de la radio et de la presse écrite/agence de presse en charge des retransmissions.

Les médias sont priés de coordonner à l’avance leurs interviews avec les anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que les descendants des militaires qui ont perdu la vie lors du débarquement, en s’adressant au département des Affaires Publiques de l’ABMC à publicaffairs@abmc.gov ou sur place par le biais du JIC du Cimetière Américain de Normandie. Si une coordination préalable n’est pas possible, les médias sont priés de demander la permission avant de réaliser toute interview et de respecter les souhaits des anciens combattants et descendants dans le cas d’un refus de leur part

Le 6 juin, aucune nourriture ne sera disponible, mais de l’eau en quantité limitée sera mise à disposition au sein du Cimetière Américain de Normandie. En raison de mesures de sécurité, l'heure d'arrivée à l'événement pourrait être planifiée jusqu'à six heures avant le début de la cérémonie. Les grandes glacières, les paniers à pique-nique, etc. ne seront pas autorisés dans le cimetière ce jour-là. Les médias sont priés de s’organiser en conséquence.

Des toilettes temporaires seront disponibles sur place.

Le manque de professionnalisme ne sera pas toléré et pourra entraîner l’annulation de l’accréditation. Le manque de professionnalisme inclut :

  • tout comportement jugé perturbateur envers d’autres journalistes, ou envers les dignitaires présents, les anciens combattants et descendants, la cérémonie en elle-même, ou envers tout autre membre du gouvernement des États-Unis, d’un gouvernement étranger ou du personnel militaire ;
  • tout comportement jugé illégal par les autorités locales ;
  • le non-respect des directives du personnel de sécurité ;
  • le manque de respect envers les membres des forces armées inhumés ou le Cimetière Américain de Normandie, y compris les dommages volontaires ou ceux causés par négligence, la dégradation des pierres tombales ou du cimetière; l’usage des pierres tombales, ou autres propriétés du cimetière comme trépieds ou support pour équipements; ou l’usage de toute autre zone comme toilettes en dehors des cabines de toilettes déjà mises à la disposition du public.